Virée au Mont-Saint-Michel

Hello ! Aujourd’hui, à travers cet article, je vous emmène avec moi lors de la visite d’un chef-d’oeuvre d’architecture du Moyen-Âge ; le Mont-Saint-Michel ! Retour en images.

Bientôt la fin de ma deuxième année d’études sur Rennes et je dois avouer que je ne prends presque jamais le temps de me balader pour découvrir cette formidable région qu’est la Bretagne. Entre les week-ends repos et ceux où il faut réviser, je ne sors que peu de mon appartement pour partir à la découverte des paysages et environs Rennais. Jusqu’à présent, je n’avais donc jamais été au Mont-Saint-Michel !

Mais voilà que Samedi dernier, en fin de matinée, alors que je rentrais d’une séance running plutôt intense – et que je pensais ne rien faire de spécial de l’après-midi-, des amis qui passaient aussi le week-end sur Rennes m’ont proposé de faire une virée au Mont-Saint-Michel. J’ai accepté d’y aller car c’était l’occasion de profiter un peu et de voir autre chose que les murs blancs de mon studio -que je connais par coeur-, d’autant plus qu’avec l’arrivée du printemps, il faisait un temps splendide, comme en témoignent les photos de la visite.

Météo idéale pour la visite donc, et il n’y avait pas trop de monde. Pour visiter l’abbaye, on a dû patienter un peu mais le temps d’attente n’a pas excédé celui que l’on peut connaitre lorsque l’on se rend dans le parc d’attractions de Marne-La-Vallée, même en hors saison. Pour faire simple, il y avait entre dix et quinze minutes de file d’attente pour se présenter à un guichet où on a obtenu nos billets. D’ailleurs, la visite est gratuite pour les 18-25 ans, mais il n’y avait qu’une seule file d’attente, mêlant toutes catégories de visiteurs confondues, ce qui explique que l’attente puisse être considérable en période estivale. Bref, on s’est tous dit que les organisateurs auraient par exemple pu penser aux fast pass, ou à une file spéciale gratuite pour nous les jeunes.. Mais nous ne sommes pas dans le monde de Mickey, ici c’est la Normandie (même si certains Bretons affirmeront  corps et âme que le Mont-Saint-Michel leur appartient !).

S’en est suivi un contrôle de sécurité (plan Vigipirate oblige) avec passage sous portiques tel un embarquement à l’aéroport, puis on a pu commencer à visiter les remparts ainsi que l’abbaye.

Pas mal de marches à gravir pour atteindre le sommet. On montait sans trop savoir où on allait mais c’était sympa. La vue était dégagée mais il n’y a pas grand chose aux alentours, à part … du sable !

Vous l’aurez compris, cette visite a été pour moi l’occasion de découvrir le Mont-Saint-Michel, mais également de tester plus en profondeur mon tout nouvel appareil photo hybride ! Parce que oui, lorsqu’il fait beau, on aime prendre de belles photos (pour ensuite les partager sur les réseaux!).

En bref, malgré le vent, on a passé un bel après-midi. En termes de découverte du pays, on ne compte pas s’arrêter là ; il se murmure déjà qu’une virée à Saint-Malo se prépare pour dans peu de temps 😉

Belle semaine !

 

You Might Also Like

Pas de commentaire

    Commenter